Anne-Sophie Turion

Résidence du 23 au 27 mars 2021

Anne-Sophie Turion est en résidence à du 23 au 27 mars 2021 pour Happy end.

"Où commence le voyage ? Quand l’avion décolle, lorsqu’il il atterrit, ou dès le moment où l’on commence à l’imaginer ?
Je penche vers la dernière option."

 

Le projet Happy end est une adaptation scénique de la nouvelle éponyme d'Anne-Sophie Turion (parue aux Éditions Immixtion books en janvier 2021). Happy end est un récit d’anticipation : depuis la fenêtre de son ordinateur, Anne-Sophie imagine avec le plus de précisions possibles son voyage à venir dans la ville la plus heureuse du monde selon le World Happiness Report ; Aarhus, au Danemark. Rédigé un mois avant son départ, le récit est le carnet de voyage d’un territoire qui, au moment de l’écriture, lui est donc parfaitement inconnu. Par le recoupement systématique de toutes les informations disponibles sur le web (Google earth / images, statistiques, sites touristiques, réservations Airbnb, Tinder, blogs de voyageurs, etc) elle s’atèle à prévoir le scénario de son séjour dans ses moindres détails, juxtaposant sans hiérarchie ces données factuelles avec ses projections intimes, oscillant entre tentatives d’objectivité et fantasmes. Tandis qu’un étrange compte à rebours égrène le temps à reculons, Anne-Sophie alterne lecture et prise de parole directe, introduisant au fil du récit des images projetées, des bribes sonores, des conversations tchat en live avec un prétendu amant Tinder, une démonstration d’auto-hypnose...

 

 

Anne-Sophie Turion décline son appétence pour le vivant et le visuel sous forme d’interventions in-situ, de performances, de spectacles. Dans la boîte noire ou au grand air, elle s’attaque au réel pour l’orchestrer en fiction.
S’emparant avec humour des artifices du théâtre ou du cinéma, elle fabrique des récits aux rouages apparents : images spectaculaires et scenarios se construisent à vue, laissant la vraie vie s’incruster de toutes parts.
Son travail a notamment été présenté au CDN d’Orléans, au TCI (Paris) dans le cadre du programme New Settings de la Fondation Hermès, au Centre Pompidou, à la Fondation Ricard (Paris), au Festival Actoral (Marseille), au Magasin CNAC (Grenoble), au Kunsthal Aarhus (Danemark), à la Ferme du Buisson (Noisiel), au Mamac (Nice), au 3bisf (Aix-en- Provence), à Centrale Fies (Italie).
Anne-Sophie travaille souvent à quatre mains : elle a conçu de nombreux projets en duo la performeuse Jeanne Moynot (Bordel en 2017, Le poil de la bête et Ça reste entre nous en 2018, Belles plantes en 2019) et amorce actuellement une nouvelle création avec le chorégraphe Eric Minh Cuong Castaing dans le cadre de leur résidence en binôme à la Villa Kujoyama (Kyoto).
Depuis 2018, elle est représentée par actoral, Bureau d’accompagnement d’artistes (Marseille).