Yuval Rozman

Résidence du 3 au 12 juillet 2020

Yuval Rozman est en résidence du 3 au 12 juillet 2020 pour Adesh.

"Adesh, en argot palestinien, veut dire «combien ça coûte ?» et sera le troisième opus de ce que je nomme Trilogie de ma terre.

La Trilogie de ma terre a pour toile de fond et fil conducteur le conflit israélo-palestinien. The Jewish Hour (lauréat Beaumarchais-SACD) suit le premier volet TBM - Tunnel Boring Machine (lauréat CNT-Artcena) et viendra ensuite le troisième volet, Adesh.  Dans chacun des textes, j’aborde cette  problématique d’un point de vue différent. TBM traitait l’aspect politique du conflit, The Jewish Hour interrogait le lien avec la judéité, et Adesh abordera le conflit sous son angle économique. Le processus artistique affrontera les ressorts de l’économie israélo-palestinienne et les conséquences sur celle- ci d’un conflit interminable depuis la création d’Israël en 1948."

 

 

Après des études au Conservatoire National d’Art Dramatique de Tel-Aviv, Yuval Rozman (1984), crée l’ensemble Voltaire en 2010 et développe ses propres travaux comme auteur-metteur en scène.

Son spectacle Cabaret Voltaire, avec l’acteur palestinien Mohammad Bakri, reçoit les félicitations du jury et le 1er prix du C.A.T International Theatre Festival d'Israël : meilleure pièce, meilleure mise-en-scène, meilleure musique originale et meilleure chorégraphie. Au festival actoral, il présente deux mise en espaces pour Jecroisenunseuldieu de S. Massini en 2013 puis Sight is the Sense de Tim Etchells avec Laetitia Dosch en 2014. Cette même année, il assiste à la mise en scène d'Hubert Colas sur Nécessaire et Urgent d’Annie Zadek. Il collabore avec Laetitia Dosch pour l’écriture et la mise en scène d’Un Album. Il joue dans La Mégère apprivoisée, de Shakespeare, m.e.s M.Leray, TNB et Théâtre de la Ville à Paris 2015, Face au mur de Martin Crimp 2016, et Une mouette et autres cas d’espèce 2017, tous deux mis en scène par Hubert Colas.

En tant qu’auteur, il écrit Sous un ciel bleu et des nuages blancs, Cabaret Voltaire, TBM - Tunnel Boring Machine, Sécurité et The Jewish Hour. TBM - Tunnel Boring Machine a reçu les encouragements de la commission CNT/ARCENA en 2018. La pièce a été créée dans le cadre du festival Next, et a été présentée entre autre à Valenciennes, Tournai, Vanves-Artdanthé, Arras-TANDEM et à Lille - Théâtre du Nord & Festival Latitudes Contemporaines. Il a été accueilli en résidence d’écriture à Montévidéo - Marseille, à la Chartreuse de Villeneuve-les-Avignon et au Tripostal à Lille. En 2018, il a collaboré également avec Laetitia Dosch à l’écriture et la co-mise en scène de la pièce HATE, présentée entre autre à Vidy-Lausanne et aux Amandiers-Nanterre dans le cadre de Festival d’Automne.

Sa dernière pièce The Jewish Hour est lauréate de la bourse Beaumarchais – SACD en aide à l'écriture de la mise en scène. La première a lieu en mars 2020 lors du Cabaret des curiosités au phénix, scène nationale de Valenciennes.

Actuellement, Yuval Rozman travaille sur l'écriture de sa prochaine pièce Adesh qui sera le dernier volet de la Trilogie de ma terre après les pièces TBM et The Jewish Hour. Adesh a reçu le soutien de l'Institut Français dans le cadre d'une « Résidence Sur Mesure » pour une recherche en Cisjordanie prévue en novembre / décembre 2020.