montévidéo, créations contemporaines, théâtre, musique, écriture

3, impasse montévidéo 13006 Marseille • +33 (0)4 91 37 97 35

 

Botte Blonde (Editions P.)

RENCONTRE AVEC L’AUTEUR - John Deneuve











En dépit de la distance qui nous sépare

Arnaud Saury / Mathieu ma fille Foundation

PERFORMANCE THÉÂTRE
















Mix de Marseille Manhattan - DJ Set














Ouverture du bar et restauration sur place à partir de 19:30.

INFOS PRATIQUES


Tarif : 3€

Renseignements et réservations au +33 (0)4 91 04 69 59

En dépit de la distance qui nous sépare entame un dialogue avec des mystiques de tout poil, de ceux qui ont poussés leur relation au divin jusqu'à l'extase ou le délire psychotique, c'est selon. Dans cette ébauche de  dialogue, je garde en tête une pensée d’André Velter relative à un travail d’Ernest Pignon-Ernest sur l’extase religieuse « Comment faire images de chairs qui aspirent à se désincarner ? Comment restituer de tels excès, de telles effractions qui ne requièrent ni scène, ni décors, ni répliques pour s’accomplir ? » Car c’est bien cette question de la représentation qui se pose ici. Il y a pas à mon sens d’incarnation possible ou souhaitable c’est selon. Difficile à ce jour de distinguer la folie de l’extase et de figurer des phénomènes aussi insensés. Nous nous sommes passés du point de vue de Freud car la notion d’extase n’a pas retenu son intérêt.



Coproduction // Mathieu ma fille Foundation / Le théâtre des Bernardines de Marseille / Le Vivat  Scène conventionnée pour la danse et le théâtre d’Armentières / Le Centre de Développement Chorégraphique et le Festival Uzès Danse. Aide à la résidence // Montevideo Centre d’écritures contemporaines de Marseille / L’espace Darja et l’Institut Français de Casablanca au Maroc / H.A.S Maison Claire Lacombe de Marseille. Mathieu ma fille Foundation reçoit le soutien de la DRAC & Région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Pour sa production et sa diffusion MMFF reçoit le soutien de KOMM’N’ACT.

LES MERCREDIS DE MONTÉVIDÉO

mercredi 26 novembre 2014 de 19:30 à 00:00

Botte blonde est un livre de l’artiste John Deneuve. Un album de dessins, mais aussi une chose mentale : un jeu

de l’esprit. Jeux de mots et de formes juxtaposés dans des associations libres. Les objets color(i)és sur les pages

en jouent ensemble, deux à deux ; s’amusent de leur appariement, dialoguent. Des formes simples, faussement

enfantines et somme toute assez stylisées, dont on pourrait dire, si ça nous échappait, qu’elles dessinent souvent

des formes de « manger » (genre de fruits, glaces, gateaux, frites, bonbons ; le tout acidulé et délicieusement acide)...

Et justement, le jeu avec les images et les mots fonctionne sur de tels tac-au-tac, sur de tels réflexes noétiques

libérés. Drôle ? oui, ça l’est (ainsi du « dialogue » des mots = Renault 5/roucouler)... Drôle, mais pas seulement :

peut-être parvient-on, là — enfin — à ne plus obéir à la seule logique et à penser par images.

Et si cet album à l’apparente innocence était un manuel de survie mentale, une sorte de recueil de mandalas

lumineux, qui nous laisseraient médusés par leur économie, par leurs renvois faits de quelques mots, de rares traits

colorés ? Une grammaire sommaire, un jeu doux.

Ajoutons que John Deneuve a aussi produit d’autres albums, mais de musique ceux-là, sous le nom de Sugarcraft

(avec Doudouboy). Il y a, là aussi, des associations possibles avec les paroles de leurs chansons ; et l’indice de son

goût pour la composition, les mélanges, mixes de couleurs et d’arrangements sonores (cf. les roto-reliefs du clip de

Polygonal Egg). Même son art du costume a des échos ici.

À le feuilleter encore une fois, on peut en faire la découverte : cet album de dessin serait donc, finalement, un tapis

sonore pour jeux d’images.

David Vivarès

# ELECTRIC FUNK # ACID # NEW WAVE # JUKE # COSMIC DISCO # HIP HOP # EXOTICA # KUDURO # SYNTHPOP # CARIBBEAN DUBSTEP # CUMBIA DEL PUERTO # GHETTO TECHNO # VARIETES # PSYCHOBILLY # GRIME # INDIAN CRAZYNESS # ELECTRO KRAUT # CALYPSO & MUCH MORE



Entrée Libre