Jeanne Moynot

en résidence du 12 au 17 avril 2021

Jeanne Moynot est en résidence à Montévidéo pour son solo Missionnaire.

Un peu de sable sous une lamelle de scotch, une phrase ou deux qui résument cette soirée à la plage, le tout agencé à un croquis de l’être désiré mais indifférent en maillot de bain… Au coeur d’un cahier en scrapbooking, Jeanne Moynot s’adonnait, pendant ses étés adolescents, à la création de carnets de voyage. Missionnaire est pensé comme tel. Le spectacle aménage entre eux les fruits protéiformes de ses diverses investigations, dans de perpétuels allers-retours entre perceptions sensibles et résonances intimes. Depuis son lit, berceau du repos, de l’amour, de l’ennui, de la vie comme de la mort, Jeanne s’évade. Sans cesse sur le fil et s’engouffrant dans les fissures, elle s’interroge : comment faire avec ? Jonglant entre rap, entretiens avec des spécialistes et tranches de vie, elle dresse un état des lieux subjectif et empirique du monde.

 

 

La pratique pluridisciplinaire de Jeanne Moynot se déploie tant dans le champ des arts plastiques que du spectacle vivant. Elle prend le réel pour décor et nous livre des récits à la première personne qui accueille ses propres contradictions. Au fil des projets, elle dessine un monde parsemé de punchlines, peuplé de vitraux en poubelle et d’architectures en papier. Avec humour, elle joue avec les stéréotypes culturels, démontrant que les rôles sociaux que nous endossons sont parfaitement versatiles et qu’ils peuvent être retournés contre nous en un clin d’œil. Son travail est régulièrement montré en France et à l’étranger (Musée National de Bucarest, 3bisf, Tripode, Centre Pompidou, Musée de la Chasse, Fondation Ricard, etc).